Capsule No 104 - 10 Novembre 2014 - 05:12 - mp3

Maxime Coton nous lit un extrait de Resplendir (Esperluète, 2014).

Maxime Coton est né à La Louvière (Belgique) en 1986. Surtout publié en tant que poète (La Biographie de Morgane Eldä, Tétras Lyre, 2004 ; Le Geste ordinaire, Esperluète, 2011 ; Où votre œil s’efface, L’Atelier du Hanneton, 2013 ; L’Imparfait des langues, L’Arbre à paroles, 2014), il écrit aussi des nouvelles comme Resplendir, Esperluète, 2014 et du théâtre, L'inondation, Lansmann, 2014. Récemment, il a effectué plusieurs résidences d’écriture notamment en Belgique et en Allemagne et reçu des bourses d’aide à la création. Il est lauréat pour Le Geste ordinaire des Prix Poésyvelines en 2011 (France), Georges Lockem 2012 (Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique) et Charles Plisnier 2013 décerné par la Province de Hainaut (Belgique). Pour L’imparfait des langues, il reçoit le prix Geneviève Gran’Ry en 2012. Longtemps multi-tâches, il se consacre désormais à la littérature sous différentes formes et divers supports.

Capsule précédente      Capsule suivante

Un projet de L'Arbre de Diane ASBL.

Facebook
Android
Android
Android
Android