Capsule No 200 - 7 Mai 2018 - 4:51 - mp3

Christine Guinard nous lit des extraits de Si je pars comme un feu , paru aux éditions L’Arbre à paroles.

Christine Guinard enseigne le français et les langues anciennes. Traductrice (Journal d’un Réfugié catalan, Roc d’Almenara, Mare Nostrum, 2012), musicienne et poète, elle publie ses textes dans diverses revues littéraires. Si je pars comme un feu, recueil poétique, paraît à l’Arbre à paroles (Bruxelles, 2016), En Surface, long poème déposé sur une peinture, aux éditions Eléments de langage (Bruxelles, 2017), Des Corps transitoires, recueil de nouvelles poétiques, aux éditions Mémoire vivante (Paris, 2017). “Il y a un soir, il y a un matin”, dans la revue Ce qui reste (2017). Sa recherche explore le lien avec l’image : le triptyque Mnesmosyne(s), installation video créée au Cent-Quatre, est projeté au BRASS, à la Biennale de Photographie en Condroz, puis au sein de l’exposition collective l’Automne trois (Public averti-Conspiration), en France et à Bruxelles (2017-2018). Time Lapse, à l’origine des vidéos, doit voir le jour en juin 2018 (Corridor Eléphant).

Capsule précédente     

Un projet de L'Arbre de Diane ASBL.

Facebook
Android
Android
Android
Android