Capsule No 248 - 15 Avril 2020 - 05:49 - mp3

« Que savons-nous de l’existence de ceux qui nous entourent ? Que nous montrent-ils d’eux-mêmes ? Que dissimulent-ils ? » Nathalie Skowronek signe un très beau nouveau roman aux éditions Grasset. La carte des regrets nous plonge au cœur de la vie de Véronique Verbruggen, une éditrice reconnue, tragiquement décédée sur un sentier des Cévennes. Suicide, assassinat, mort accidentelle ? Son mari s’interroge… de même que son amant. Derrière le vernis des apparences, Nathalie Skowronek dresse le portrait bouleversant d’une femme qui ne pouvait pas choisir. L’autrice belge dit avec une grande subtilité les différentes facettes de l’amour et comment si les époques changent, les écartèlements du cœur demeurent.

Nathalie Skowronek est l’auteur de Karen et moi (Arléa, 2011), Max, en apparence (Arléa, 2013), La Shoah de Monsieur Durand (Gallimard, 2015) et Un monde sur mesure (Grasset, 2017).

Capsule précédente     

Un projet de L'Arbre de Diane ASBL.

Facebook
Android
Android
Android
Android