Capsule No 59 - 14 Octobre 2013 - 03:15 - mp3 - texte

Jonathan Stone Engélinus nous lit La chimère, extrait d'un recueil inédit et à venir, appelé Terre Promise

Jonathan Stone Engélinus nait 60 années jour pour jour après sa grand-mère Nelly, 127 ans après Rimbaud, 24 ans avant la création de la chaine de télévision locale Télégrenoble, etc. Ses parents l'appellent Jonathan en hommage au goéland de Richard Bach. Il a tenu lui-même à y ajouter un « Stone », juste comme ça pour faire joli. Développeur Java depuis 2007, il se définit comme un alchimiste de l'informatique, un docteur House de l'algorithmique à même de résoudre n'importe quoi si on ne le presse pas. En parallèle, il se consacre depuis toujours au théâtre et l’écriture. Au cours de l'année 2012 il perd sa grand-mère, son emploi, sa maison et quelques espoirs. Une lecture attentive de ces mots d'André Breton le sauve : Lâchez au besoin une vie aisée, ce qu'on vous donne pour une situation d'avenir. Partez sur les routes. En 2013, au cours d’une résidence d’auteur à la Fabrique de Théâtre de Frameries, il finalise quelques récits ainsi qu’à un recueil poétique qui s’appellera Terre Promise .
Publications :
De l’autre côté , l’Arbre à Paroles, ouvrage collectif, 2011.
Document témoignant des innovations récentes du métropolitain Bruxellois , Maelstrom reEvolution, 2011.
Les Dames de la Place Flagey , Maëlstrom reEvolution, 2012.

Capsule précédente      Capsule suivante

Un projet de L'Arbre de Diane ASBL.

Facebook
Android
Android
Android
Android