Capsule No 7 - 15 Octobre 2012 - 03:24 - mp3

Dany Laferrière nous lit un extrait de Chronique de la dérive douce, au festival Etonnants voyageurs à Saint-Malo en mai 2012.

Né à Port-au-Prince en avril 1953, Dany Laferrière s'installe au Québec, où paraît son premier roman, Comment faire l’amour avec un nègre sans se fatiguer (VLB), en 1985. Le succès est immédiat et les réactions nombreuses. Laferrière devient alors l’un des principaux représentants d’une nouvelle génération d’écrivains dans le paysage littéraire québécois.
En 2000, près de vingt-cinq ans après son arrivée au Québec, il signe Le Cri des oiseaux fous (Lanctôt), roman dans lequel il témoigne des raisons qui l’ont poussé à quitter Haïti et qui remporte le prix Carbet des Lycéens. En 2006, le Prix du Gouverneur général du Canada est décerné à son album jeunesse Je suis fou de Vava. Habitant en alternance Montréal, New-York et Miami, l’auteur se considère avant tout comme un citoyen de l’Amérique. C’est dans cet esprit qu’il rédige ce qu’il appellera son Autobiographie américaine, un grand projet regroupant une dizaine de ses titres et qui dresse un portrait de l’Amérique, d’Haïti à Montréal, en passant par les États-Unis. L'auteur a reçu le prix Médicis pour L'énigme du retour en 2009.

Capsule précédente      Capsule suivante

Un projet de L'Arbre de Diane ASBL.

Facebook
Android
Android
Android
Android